FAQ

    Accueil / FAQ

  1. En quoi consiste un regroupement de crédits ?

    Le principe d’un opération de regroupement de crédits est de rassembler plusieurs prêts en un qui comporte au final une mensualité plus faible. Il s’agit d’une nouvelle offre de contrat de crédit qui reprend la somme restant à rembourser des anciens crédits du ménage sur une durée lissée. L’opération peut entrainer une majoration du coût total du crédit.

  2. Qui rembourse les crédits ?

    Dans le cadre de cette opération, c’est le prêteur qui rembourse auprès des créanciers les crédits faisant l’objet du regroupement. Par conséquent, il s’agit soit de la banque du client, soit de l’établissement de crédit. Tout dépend de l’organisme à qui le ménage fait appel.

  3. Quels sont les organismes de regroupement de crédit ?

    On peut identifier trois types de structures : les banques, les établissements de crédits et les intermédiaires en opérations bancaires. La banque est tout simplement celle où le ménage à sa domiciliation de compte, cette dernière peut proposer à son client une solution de regroupement de prêts. Autrement, le ménage peut se tourner vers un intermédiaire bancaire. Suivant son statut, ce dernier peut avoir 1 à plusieurs partenariats avec des établissements de crédits. Enfin, les établissements de crédits sont des filiales de banques spécialisées en regroupement de prêts. Un ménage peut s’adresser directement à cette structurer ou passer par un intermédiaire bancaire.

  4. Quels crédits peuvent être rachetés ?

    A peu près tous les types de crédits peuvent être rachetés, que ce soit des prêts à la consommation (personnel, renouvelable, auto, travaux) ou immobiliers. Ceci dit, une analyse est systématiquement effectuée afin de déterminer le meilleur montage. C’est à dire qu’un prêt à taux zéro va par exemple être laissé de côté car il n’y a aucun intérêt à l’inclure dans un regroupement de crédits. Certains prêts à des taux très bas seront également épargnés. En revanche, il est possible d’ajouter un découvert bancaire au financement ainsi qu’une trésorerie.

  5. Les taux sont-ils plus bas ?

    Tout dépend de la conjoncture économique. Bien souvent, les taux en matière de regroupement de crédits sont légèrement au dessus des taux de crédits classiques mais ils sont toujours plus bas que les taux des prêts renouvelables qui frôlent les 20%.

  6. Faut-il changer de banque ?

    Le changement de banque n’est pas une obligation notamment lorsque l’emprunteur passe par un intermédiaire ou un établissement de crédit. Cependant, il est possible qu’un établissement de crédit exige le changement de domiciliation bancaire dans le cadred d’un financement. Cela reste très rare.

  7. Quel est le coût de l’opération ?

    Comme tout crédit, le regroupement de crédits a un coût lié aux intérêts définis par le taux. Cependant, d’autres frais entrent en jeu comme les frais de remboursement anticipé des crédits rachetés, des frais de garantie (pour les offres nécessitant une prise de garantie) et des frais d’intermédiation lorsque l’on passe par un intermédiaire bancaire.