Assurance emprunteur : la délégation d’assurance est possible

Les conseils à suivre pour réaliser un rachat de crédit

Le rachat de crédit consiste, pour un particulier, à faire racheter ses crédits en cours de manière à ce que le remboursement soit étalé sur une plus longue période. Le but étant bien entendu de rembourser globalement moins chaque mois, pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le dossier « rachat de crédit : définition »

Les organismes susceptibles de procéder à une telle opération sont les banques mais aussi les sociétés de crédit comme (Sofinco, Cofidis, Solutis, Cetelem etc..).

Ce recours au rachat de crédit s’adresse plus particulièrement aux ménages qui ne parviennent plus à faire face aux mensualités de remboursement des différents crédits qu’il ont contractés. D’ailleurs de plus en plus de familles ont recours à cette solution.

Comment procéder :

  1. Faire le point sur les crédits en cours : Cela consiste à chiffrer le plus précisément possible le montant global des sommes encore à rembourser. Pour ce faire il convient de se munir des échéanciers de chaque crédit. L’une des colonnes mentionnent ce qu’il reste à rembourser (capital restant dû »). Procéder ainsi pour chaque contrat. Puis faire le total.
  2. Faire des simulations : De nombreux organismes disposent de simulateur en ligne. Certains sites d’information ont mis au point des comparatifs permettant d’obtenir rapidement plusieurs propositions de rachat de crédits ou un visuel sous forme de tableau comparatif.
  3. Comparer et choisir la meilleure offre.

Racheter ses crédits, combien ça coûte ?

Bien entendu, une opération de rachat de crédits génère des frais, que l’on peut différencier ainsi :

  • Si les crédits à racheter comportent un crédit immobilier, il faut savoir que (sauf clause contraire), des frais appelés IRA (Indemnités de remboursement anticipé) sont à prévoir. Elle correspondent à 6 mois d’intérêt (les intérêts que vous auriez payés en six mois). Toutefois la loi prévoit un plafond correspondant à 3 % du montant du capital restant dû.
  • Des frais de « commission » sont à prévoir, il s’agit le plus souvent d’un pourcentage de la somme empruntée.
  • Certains organismes facturent aussi des frais de dossier.
  • Un rachat de crédit étant un crédit à la consommation, l’assurance n’est pas obligatoire, mais si vous désirez en souscrire une, n’oubliez pas de l’intégrer dans vos calculs.

ASTUCE : Sachant qu’on ne peut comparer que ce qui est comparable, demandez clairement à chaque organisme si tous les frais sont intégrés dans leur première proposition. Dans le cas contraire demandez leur de vous refaire une simulation. Ainsi vous pourrez mettre en balance chaque devis.

ATTENTION : Si au cours de vos recherches, un organisme de crédit vous demande des frais pour étudier votre dossier : Fuyez, ceci est totalement illégal.

Posted in Rachat de crédit.